Mes p'tits écrits,

selon mes envies, vos demandes,

qui n'engagent que moi mais qui j'espère vous apporterons un p'tit plus !


 

BIJOUX 

Suite aux différents échanges avec vous, à vos questions et doutes à propos de la toxicité et la durabilité des bijoux, je voudrais vous partager quelques unes de mes recherches car j’aimerai que vous puissiez craquer en sachant ce que vous achetez, autant chez moi que chez d’autres artisans créateurs !

 

Car avant tout je suis comme vous et moi aussi avant j’avais plein de doutes !

Au départ ce que je savais c’est que lorsque je porte un bijou,

  • comme vous, je veux me sentir belle et en sécurité et non pas avoir de problèmes de santé, d’allergies, de démangeaisons, de rougeurs ou autres mauvaises réactions.

  • comme vous, je veux qu’il reste beau, je ne veux pas qu’il change de couleur ou qu’il déteigne sur ma peau.

  • comme vous, je veux qu’il soit facile d’entretien.

  • et comme vous, si je l’ai choisi c’est parce qu’il me plaît trop alors je veux qu’il dure longtemps !

Sachant tout cela j’ai effectué pas mal de recherches et au final pour réaliser mes bijoux j’utilise des apprêts (pièces métalliques) en acier inoxydable, des perles en bois dont le vernis résiste à la salive et à la transpiration (norme DIN-EN 71-3) et des cordons de coton ciré.

 

Voyons le pourquoi de mes choix :

Je me suis d’abord intéressée au choix des apprêts, ces pièces métalliques qui constituent mes bijoux; les fermoirs mais aussi les perles ou autres décorations.

Ces pièces métalliques je les voulais belles, résistantes, faciles d’entretien mais surtout qu’elles ne soient pas néfaste pour la peau et la santé !

Car comme vous le savez, et c’est peut être votre cas, certaines personnes, lorsqu’elles portent des bijoux ayant des parties métalliques, ont la peau qui réagi.
La réaction la plus courante est la dermatite de contact (ou dermite). Elle se traduit par une éruption cutanée rougeâtre et des démangeaisons. Cela est dû au fait que les métaux subissent une corrosion naturelle, ils libèrent alors des ions métalliques qui, lorsqu’ils sont mis en contact avec notre organisme, peuvent provoquer une hypersensibilité, voir une réaction allergique. En effet, nos cellules immunitaires vont prendre ces ions pour des microbes ou des bactéries, et vont donc s’attaquer à eux.

Mais quels sont alors les métaux allergènes susceptibles de causer une allergie ?

Et bien je dirai qu’ils le sont tous ! En effet nous parlons d’allergie or on ne devient pas allergique, on naît avec une prédisposition génétique. Ensuite, l’allergie se développe ou non en fonction des circonstances. La concentration d’allergènes à laquelle on est exposé est très importante. On dépasse ou non un seuil. Outre les circonstances de rencontre avec l’allergène, il y a l’atteinte d’un seuil déclenchant. La fragilité joue aussi un rôle primordial car la fatigue, le stress, les contrariétés sont également des facteurs favorisants.

Voilà pourquoi nous sommes donc tous susceptibles d’être sensibles à telle ou autre substance, déjà aujourd’hui mais peut être nouvellement demain !

Pour pouvoir faire mon choix il me fallait donc savoir quels métaux peuvent être utilisés en bijouterie et lesquels sont reconnus comme allergènes ou même toxiques.

  • Commençons par l’acier inoxydable (aussi appelé inox)

C’est un métal hypoallergénique (se dit d'une substance dont la composition minimise les risques d'allergie). Bien que le risque zéro n’existe pas, il est donc peu probable de subir des réactions allergiques avec ce métal.

L’acier inoxydable est un alliage de fer, de carbone, de nickel et de chrome nécessaire pour garantir la formation d'une couche de surface auto-régénérante qui le rend inoxydable. Dans cet alliage, il y a donc du chrome, métal peu sensible à la corrosion, qui permet à l’acier de ne pas s’oxyder. Il fait partie des métaux pouvant provoquer des réactions. Mais dans l’acier inoxydable, l’élément particulièrement allergène est le nickel. Or l’alliage qui compose l’acier inoxydable est extrêmement stable et solide ce qui limite la libération de ce nickel. En effet, les particules de nickel sont emprisonnées et restent donc fortement liées aux autres composants. De ce fait le nickel ne se libère pas et fait de l’acier inoxydable un métal hypoallergénique qui n’irrite pas la peau, à condition de respecter les bons alliages: 304L, 316L dit chirurgical non implantable et 316LVM dit chirurgical implantable.

 

Petits apartés :

A noter :                L'allergie au nickel est courante puisqu'elle concerne 10% de la population mondiale.

Elle peut être cutanée, faisant suite au port de bijoux ou d'objets en métal, lorsque le nickel consiste en une couche d’enrobage du métal. Elle peut également être alimentaire, du fait de l'ingestion d'aliments contenant une proportion importante de nickel (par exemple: chocolat noir, ananas, huîtres, haricot vert, oignons, poire, abricot, cerise, avoine, soja...). Elle se manifeste par des démangeaisons et des éruptions cutanées sur tout le corps.
Alors que l'allergie de contact au nickel est plus répandue, l'allergie alimentaire est un peu plus rare.

 

A noter aussi :     La directive européenne 94/27/CE du 30 juin 1994 sur le nickel, modifiée en 2006, recommande que la libération de nickel pour des objets usuels (bijoux, fermetures éclairs …) ne dépasse pas 0,2 μg/cm2/semaine.

Pour aller plus loin sachez que le taux de nickel est réglementé dans certains produits « destinés à entrer en contact direct et prolongé avec la peau ». Sont visés par l'arrêté : boucles d'oreilles, colliers, bracelets et chaînes pour poignets et chevilles, bagues, boîtiers, bracelets et fermoirs de montre, boutons à rivets, boucles, rivets, fermetures à glissière et marques de métal utilisés dans les vêtements. Or certains objets susceptibles d'entraîner une sensibilisation ne font toutefois pas partie de la liste. C'est le cas des branches de lunettes, des clés, des poignées ou encore d'outils. On pourrait s'en étonner, mais les euros ne sont pas non plus répertoriés. Les pièces de 1 et 2 euros contiennent pourtant, elles aussi, du nickel !

 

Ensuite, comme son nom l’indique, l’acier inoxydable est inoxydable et donc gardera son bel aspect, il ne ternit pas, ne change pas de couleur et ne rouille pas. Il ne noircira pas non plus face aux agressions quotidiennes comme l'eau, la transpiration, ou encore les produits cosmétiques.

Aussi, il ne nécessite pas ou peu d’entretien, si besoin, un simple savon suffit.

Il est résistant et durable, donc peu sensible aux rayures et est indéformable.

Et pour finir, le p’tit bonus : L’inox est le « matériau vert » par excellence car recyclable à l’infini.

Conclusion, l’acier inoxydable répondant à la majorité de mes exigences, vous comprenez pourquoi il a ma préférence !

 

Mais, me direz vous, qu'en est-il des autres métaux et pourquoi ne pas les avoir choisi ?

  • Pourquoi pas du titane ?

Parce que comparé à l’acier inoxydable, principalement il est plus cher. Ce serai donc mon second choix.

C’est aussi un métal hypoallergénique mais lui aussi, comme tout métal, est susceptible d’induire des réactions allergiques immédiates ou retardées et plutôt rares.
C’est un métal très léger, dur, très résistant et inaltérable, il est plus difficile à travailler d’où son prix plus élevé.
D’aspect le métal brut du titane est plus mat que l'acier inoxydable. Il peut juste perdre un peu de brillance avec le temps.
Il possède des propriétés anticorrosion.

  • Pourquoi pas de l’argent 925 dit argent massif ?

Parce que je ne le trouve pas pratique au quotidien : comparé à l’acier inoxydable, il nécessite plus d’entretien, plus souvent et surtout d’être préservé de nombreux éléments. Il est aussi plus cher !

Tout d’abord sachez qu’il arrive aussi qu’on ne puisse tolérer ce métal précieux qu’est l’argent massif. Si vous portez des bijoux en argent 925 alors vous n’êtes allergique ni à l’argent ni au cuivre, car l’argent 925 est un alliage d’argent pur et de cuivre.

L’argent 925 noirci avec le temps, et c’est tout à fait normal, c’est une réaction chimique connue qui ne doit pas réveiller de soupçons quand à sa qualité. C’est le sulfure d’argent qui est responsable de cette couleur noire et terne qui se forme à la surface. L’air est essentiellement la cause de l’apparition de ce composé.

L’argent 925 est également sujet à l’oxydation, c’est l’alliage avec le cuivre qui la provoque, oxydation naturelle au contact de l’air et de l’humidité qui produit alors du vert-de-gris.

Il faut donc le préserver de l’humidité mais également de la transpiration, des produits cosmétiques et des produits d’entretien.

Il est fortement conseillé de ranger les bijoux en argent 925 dans une boîte à bijoux à l’abri de l’air, de l’humidité, de la poussière et de la lumière.

 

  • Pourquoi pas de l’or jaune 750/1000 (18 K) ?
    À savoir qu’en bijouterie l’or pur 24 carats n’est pas utilisé car son principal inconvénient est qu'il est souple et facilement déformable. Donc pour pallier au problème, on mélange l'or pur à d'autres métaux tels que le cuivre et l'argent, afin d'obtenir un métal plus solide comme l’or jaune 750/1000 (18 K).

Parce que, comme il s’agit de bijoux fantaisie il est beaucoup trop cher ! Mais je vous livre tout de même quelques caractéristiques pour vous aider dans vos choix personnels.

Et parce que je trouve qu’il est, comme l’argent, trop contraignant, comparé à l’acier inoxydable : il nécessite plus d’entretien, plus souvent et surtout d’être préservé de nombreux éléments donc je ne le trouve pas pratique au quotidien. De plus très personnellement je n’aime pas la couleur doré pour du bijou. ;)

encore, sachez qu’il arrive qu’on ne puisse tolérer ce métal précieux qu’est l’or. Si vous en portez sans aucune réaction cela indique que vous n’êtes allergique ni à l’or, ni à l’argent, ni au cuivre. L’or jaune 18 carats étant un alliage contenant de l’or, de l’argent et du cuivre. 

Cet alliage peut réagir à l’oxygène et donc ternir, de petites tâches peuvent apparaître.

Aussi il faut en prendre bien soin car il réagit mal à certains éléments tels la transpiration, l’eau, le chlore, le parfum, les produits cosmétiques, les détergents.

Il faut donc ranger vos bijoux en or dans une boîte à bijoux et comme la proximité d’autres bijoux n’est pas souhaitable non plus (chocs et rayures) il faut des compartiments indépendants (alvéoles).

 

Concernant les perles :

Les perles de mes bijoux sont en bois parce que j’adore le bois, qui est léger et naturel. Sur certaines perles on peut voir les veines du bois à travers la teinte.

Ces perles colorées ont des couleurs franches et prononcées, elles sont belles et inspirantes.

Ici aussi, pour plus de sécurité et ne pas avoir de problèmes de santé, d’allergies ou autres, elles répondent à la norme DIN-EN 71-3. Ainsi les peintures et vernis sont non toxiques mais aussi résistantes à la lumière, à l’eau, à la transpiration et à la salive. Elles ne déteignent donc pas sur la peau mais pas non plus sur la langue de nos petits qui adorent tout porter à la bouche.

 

Concernant les cordons :

J’ai choisi des cordons de coton ciré pour le naturel du coton et un bon maintient grâce à la cire.

 

Voilà, j’espère que vous comprendrez mieux mes choix concernant mes créations mais également que mes recherches et précisions vous permettront d’avoir un œil plus éclairé pour pouvoir faire vos achats plus sereinement, même auprès des autres artisans. N’hésitez pas à leur poser des questions !

 

Profitez bien de vos trouvailles, faites vous plaisir selon vos goûts et vos envies mais toujours en toute sécurité !

Isabel - Le Chaton et sa Poulette

25/07/2019