Masques en tissu (4 articles)


03/05/2020

MASQUE BARRIÈRE EN TISSU (article 4 - Mise à jour )

 

Recommandations d’utilisation et d’entretien.

selon le guide de l’Afnor. Document AFNOR SPEC S76-001 du 28/04/2020 : Masques barrières : Guide d’exigences minimales, de méthodes d’essais, de confection et d’usages.

 

Voici quelques recommandations d’utilisation et d’entretien que j’ai regroupées sur les masques barrières en tissu confectionnés artisanalement 

  

IMPORTANT : Dès réception laver en machine à 60°C et au minimum pendant 30 minutes, dans un filet à linge.

Renseignez vous sur la durée d’utilisation préconisée, sachant qu'il faut les porter pendant 4 h maximum sur une seule journée et les laver après chaque utilisation, même de courte durée.

 

« Ce dispositif n’est ni un dispositif médical au sens du Règlement UE/2017/745 (masques chirurgicaux), ni un équipement de protection individuelle au sens du Règlement UE/2016/425 (masques filtrants de type FFP2). »

Le masque barrière en tissu n’est pas destiné à être utilisé par les personnels soignants au contact des patients. Il est destiné au grand public et notamment à toute personne saine ou asymptomatique. Il n'est pas destiné aux patients atteints d'une infection virale ou bactérienne, ni aux personnes présentant des symptômes respiratoires pour lesquels le port d'un masque chirurgical est prescrit.

Le masque barrière ajoute une barrière physique permettant à son utilisateur de protéger son environnement contre la projection de particules.

Le masque barrière en tissu s'avère être un geste barrière supplémentaire, il est destiné à compléter les gestes barrières et, dans la mesure du possible, les règles de distanciation physiques. Cependant, il ne faut en aucun cas se croire protégé et relâcher les indispensables gestes barrières: lavage fréquent des mains, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, jeter son mouchoir à usage unique, maintenir une distance d’au moins un mètre et si possible, rester confinés.

Le port d'un masque barrière par un enfant, doit faire l'objet d'une observance permanente par la personne qui assiste le jeune utilisateur.

 

Le masque peut faire barrière à la projection de gouttelettes. Selon l’Afnor, "il permet de constituer une barrière de protection contre une éventuelle pénétration virale ou bactérienne dans la zone bouche et nez de son utilisateur ou d'une personne se trouvant à proximité. Il a pour vocation de protéger cette zone contre tout contact avec les mains".

 

CONSEILS : Afin d'éviter tout risque de contamination, il vous faudra être très vigilant :

  • Lavez vous soigneusement les mains à l'eau et au savon, pendant 30 secondes minimum ou friction avec une solution hydroalcoolique, avant et après toute manipulation du masque.
  • Avant de le porter, vérifiez bien que le masque est en bon état. Tout dommage détecté doit mener à un remplacement du masque qui devra être jeté dans un emballage spécifique.
  • Évitez au maximum de toucher le masque. Il faut le manipuler par les liens, que ce soit pour le mettre ou pour le retirer. Surtout ne touchez pas l'intérieur avec vos doigts. Utilisez les extrémités des rubans pour appliquer le masque et une fois en place, ne touchez plus, ni au masque ni à votre visage ! Ne pas se gratter le nez sous le masque, ne jamais le mettre sur son front ou son cou, sinon, il faut le changer.
  • Pour être efficace, un masque en tissu doit se porter de la bosse du nez jusqu’en dessous du menton. Assurez-vous que le masque s'adapte le mieux possible à votre visage et qu’aucun espace n’existe entre le visage et le masque. Mal ajusté, il perd de son utilité. Le masque doit être porté sur une peau nue, sans cheveux, ni barbe et bien recouvrir le nez et la bouche.
  • Vous devez pouvoir respirer à travers le masque avec votre bouche et votre nez. Un masque présentant une difficulté à respirer dans les premières seconde de son port est considéré comme ne convenant pas. Observance des enfants.
  • Changez de masque lorsque celui ci est humide et ne le portez pas plus de 4h.
  • Les masques sont moins efficaces chez les enfants. Changez leurs masques régulièrement. Au regard du problème de compréhension que pourrait engendrer le port du masque barrière pour les juniors n'ayant pas atteint leur âge de raison (plus de 7 ans), son port semble peu opportun.
  • Rappelons par ailleurs que les masques faciaux ne doivent pas être placés sur les enfants de moins deux ans, ni sur les personnes ayant des difficultés respiratoires ou celles qui seraient incapables de l’enlever sans aide.
  • Stérilisez chaque masque buccal, après utilisation, en le lavant en machine à 60°C et au minimum pendant 30 minutes, dans un filet à linge. L'Afnor précise que la lessive habituelle convient mais que "l'utilisation d'adoucissant n'est pas préconisée ". L’adoucissant et la lessive 2-en-1 sont à proscrire, car ils pourraient obstruer les mailles du tissu. Le lavage des masques barrières peut se faire avec des vieux draps en machine afin de garantir l’aspect mécanique du lavage.
  • Veiller à sécher le masque complètement, au moins deux heures après le lavage, de préférence en utilisant un sèche-linge en ayant pris soin de nettoyer les filtres. Un repassage pour tuer les bactéries restantes est également conseillé.
  • Si le masque possède une ouverture afin d'avoir la possibilité d'y glisser un filtre jetable et remplaçable, lavez-vous également soigneusement les mains avant de placer le filtre dans le masque.

L'idéal étant d'avoir plusieurs masques pour pouvoir en changer souvent dans la journée, toutes les 4 heures maximum ou s’ils sont humides. (« L’humidité créée par l’expiration peut altérer l’efficacité de filtration du masque et réduire sa respirabilité », explique l’INRS.) Lavez-vous bien les mains avant d'enlever votre masque. Il faut l'enlever par les liens et, si vous n’êtes pas chez vous, le placer dans un sac ou boîte plastique hermétique dédié que vous refermerez soigneusement, en attendant de pouvoir rentrer chez vous. Une fois chez vous, retirez le filtre du masque pour le placer dans un sac hermétique dédié pour le jeter et mettez à laver le masque en tissu. Lavage en machine à 60°C et au minimum pendant 30 minutes, dans un filet à linge. Et relaver vous les mains ! Ensuite il faut sécher le masque complètement, au moins deux heures après le lavage, de préférence en utilisant un sèche-linge en ayant pris soin de nettoyer les filtres. Un repassage pour tuer les bactéries restantes est également conseillé.

 

Il faut jeter l’épaisseur qui sert de filtre après chaque utilisation. Le placer dans un sac hermétique et le jeter dans la poubelle grise, et non le bac jaune pour éviter tout risque d'infection pour les personnes en charge du tri sélectif. Sur le site www.gouvernement.fr/info-coronavirus il est recommandé de jeter vos mouchoirs, masques jetables, gants (et par extension, l’épaisseur qui sert de filtre) et lingettes de nettoyage dans un sac plastique dédié, résistant et disposant d’un système de fermeture fonctionnel. Ce sac doit être soigneusement refermé puis conservé 24 heures avant d’être placé dans le sac plastique pour ordures ménagères. Attention, aucun de ces produits ne doit être jeté dans la poubelle jaune, dans le compost ou dans la nature, même si vous n’êtes pas malade !

 

Pour l'épaisseur à insérer qui sert de filtre, il est conseillé d'utiliser des matières non-tissées, comme des serviettes en papier, des mouchoirs en papier ou des essuie-tout en papier car ces matières présentent l'avantage de ne pas être tissées et seraient plus efficaces que certains tissus avec trame. Attention à l'épaisseur de ce filtre, il doit permettre une respiration normale.

 

Personnellement, pour réaliser mes masques, j'ai donc lu le document AFNOR SPEC S76-001 du 28/04/2020 version 1.10

Il y est présenté 2 patrons de masques; en bec de canard et à plis, en deux tailles, adulte et junior. J'ai choisi le masque à plis car selon moi c'est le plus facile à réaliser. J'utilise des tissus en coton souples dont le tissage est serré et résistant aux lavages à 60°C (plus de 5 lavages). Je couds deux épaisseurs de tissu en coton mais en laissant une ouverture pour pouvoir insérer une troisième épaisseur qui sert de filtre. J’ajoute un petit espace pour pouvoir insérer une barrette nasale (fil de fer souple) afin que le masque pince et épouse au mieux la forme du nez. Barrette nasale à retirer avant lavage. Et bien entendu, après confection, je les passe au lave-linge, au sèche-linge et sous le fer à repasser, avant de vous les faire parvenir.

 

Si vous souhaitez réaliser un masque en tissu, vous trouverez une vidéo facile à comprendre chez mondialtissus.fr . Et une autre vidéo intéressante pour l'explication de l'ouverture permettant l'insertion d'une troisième épaisseur qui sert de filtre sur https://faitesvotremasquebuccal.be . (Les plis sont différents mais cela reviens au même).

 

Prenez bien soin de vous et continuez à #RestezChezVous et sinon #SortezMasqués !

Bon courage à tous et #BisouDeLoin

 

Isabel - Le Chaton et sa Poulette

 

03/05/2020

 


16/04/2020

MASQUE BARRIÈRE EN TISSU (article 3)

 (Tiré du post Facebook du 16/04/2020)

 

Masques "grand public" distribués aux Français d'ici le 11 mai.

 

Comme vous l’aurez compris ces derniers jours, les masques barrières vont avoir une place de choix à la sortie du confinement et peut être même avant. Car, même si à ce jour leur efficacité n'est pas formellement démontrée, ils permettraient bien de limiter la propagation du virus, notamment en empêchant les personnes asymptomatiques de contaminer d'autres personnes.

"Il est établi que des personnes en période d'incubation ou en état de portage asymptomatique excrètent le virus et entretiennent la transmission de l'infection", explique ainsi l'Académie de médecine. "En France, dans ce contexte, le port généralisé d'un masque par la population constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur".

Ils devraient donc être distribués aux Français d'ici le 11 mai, date potentielle du début du déconfinement en France. C'est l'une des annonces de notre Président Emmanuel Macron lors de son allocution du lundi 13 avril. "En complément des « gestes barrière » que vous connaissez bien et qu’il vous faudra continuer à appliquer, l’État, à partir du 11 mai, en lien avec les maires, devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public."

 

Mais à quoi ressembleront-ils , quand arriveront-ils, seront-ils payants et obligatoires ?

Les réponses devraient arriver ces prochaines semaines... cependant, Olivier Véran, le ministre de la Santé à dores et déjà précisé que ces masques "grand public" n'auront rien à voir avec ceux des soignants mais que leurs normes assurent un certain niveau de filtration qui permet d'avoir une efficacité vis-à-vis du virus. Il a aussi confirmé qu’ils seront réutilisables : "ces masques auront aussi la capacité d'être lavables et donc d'être utilisables plusieurs fois."

 

Aussi, le Premier ministre Édouard Philippe avait annoncé le 28 mars dernier, qu’il y aurait deux catégories de masques homologués pour deux types de population. Le gouvernement donne quelques exemples sur le site Entreprises.gouv.fr 

Il cite pour la première catégorie : Les masques individuels à usage des professionnels en contact avec le public. L’usage de ces masques est destiné aux populations amenées à recevoir du public dans le cadre de leurs activités professionnelles (policiers, gendarmes, hôtesses de caisses, etc.). Ils filtrent au moins 90 % des particules de trois microns.

Et pour la deuxième catégorie : Les masques de protection à visée collective pour protéger l’ensemble d’un groupe. Ces masques sont destinés à l’usage d’individus ayant des contacts occasionnels avec d’autres personnes, dans le cadre professionnel. Ils filtrent au moins 70 % des particules de 3 microns.

 

Affaire à suivre donc...

Et en attendant d’en savoir plus sur ces masques « grand public » commandés par le gouvernement et notamment sur leurs recommandations d’utilisation et d’entretien, vous pouvez consultez les recommandations que j’ai regroupées sur les masques barrières en tissu confectionnés artisanalement selon le guide de l’Afnor. Sur mon site ici : https://www.lechatonetsapoulette.fr/mes-p-tits-écrits-masques-en-tissu/

 

Voir aussi les publications des 1er et 6 avril 2020.

 

Pour rappel: https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Soyez forts et continuez à #RestezChezVous et sinon #SortezMasqués !

Bon courage à tous et #BisouDeLoin

Isabel - Le Chaton et sa Poulette

16/04/2020


 06/04/2020

MASQUE BARRIÈRE EN TISSU (article 2)

(Tiré du post Facebook du 06/04/2020)

 

Re-Cot Cot masques barrières : plus d'infos !

 

Je vous invite à lire ces communiqués et articles, en complément de mon précédent post et surtout de regarder la vidéo du Pr. Daniel Garin.

http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-pa…/

https://www.lunion.fr/…/videos-coronavirus-voici-comment-fa…

(vidéo du Pr. Daniel Garin)

https://www.lunion.fr/…/coronavirus-porterons-nous-tous-bie…

 

Il en ressort que dorénavant le port d'un masque est reconnu comme nécessaire ! Et bientôt obligatoire ...?

En effet, se masquer; port d'un masque en tissu ou en papier, s'avère être un geste barrière supplémentaire et nécessaire, au même titre que le lavage fréquent des mains, de tousser ou éternuer dans son coude, de jeter son mouchoir à usage unique, de ne pas s'approcher les uns des autres et de rester confinés !

En portant un masque, si l'on est porteur ou malade cela permet d'éviter la contamination des autres personnes et donc la propagation du virus.

Par contre, vue la pénurie des vrais masques homologués, soyons lucides, civiques et sympas et laissons les à ceux qui en ont vraiment, réellement et urgemment besoin, c'est à dire les soignants car ce sont eux qui sont au plus proche des cas déclarés et les plus à risque !

Et à nous autres, non soignants, les confinés qui ne sortons que pour faire les courses ou les travailleurs autorisés (mais hors l’hôpitaux ou autres centres de soins) nous pouvons utiliser les masques barrières en tissu ou papier, qui sont bien suffisants !

 

Pour rappel:    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Je rajoute cette vidéo : masque en tissu en 1 minute chrono !

https://www.comment-economiser.fr/tuto-faire-masque-maison-…

 

Voilà alors continuez à #RestezChezVous et sinon #SortezMasqués !

Bon courage à tous et #BisouDeLoin

Isabel - Le Chaton et sa Poulette

06/04/2020


01/04/2020 

MASQUE BARRIÈRE EN TISSU (article 1)

(Tiré du post Facebook du 01/04/2020)

 

Cot Cot masques barrières en tissu et Coronavirus !

 

Ce post est assez long mais ne s'adresse qu'à ceux qui sont intéressés par les masques barrières en tissu, à ceux qui voudrais en faire et aux curieux d'en savoir plus...

 

IMPORTANT: si vous avez besoin d'obtenir des masques barrières en tissu dans le cadre de votre travail, n’hésitez pas à contacter le Groupement CSF; Comité Stratégique de la Filière (CSF) Mode et Luxe, en passant par là:

https://www.csfmodeluxe-masques.com

 

Depuis la semaine dernière je fais des masques barrières en tissu car comme beaucoup d'entre nous, j'ai entendu qu'il y avait pénurie de masques, j'ai vu des copines en coudre parce qu'il y a de vrais appels à l'aide lancés aux couturières par des soignants et même des établissements de soins !

Alors, m'inquiétant pour mes quelques amis soignants et sachant moi aussi coudre un minimum, je voulais savoir si je pouvait leur rendre service. Je les ai donc consultés directement pour connaître leur avis et leur attentes car après tout c'est quand même eux, les soignants, les mieux placés pour savoirs s'ils en ont besoin, s'ils en veulent et pour savoir ce qu'ils préfèrent ou non porter !

Ils m'ont bien confirmé qu'ils ont bien conscience que ces masques barrières ne sont pas adaptés pour le personnel médical... Mais ils pensent que ça fait quand même une barrière de plus que, que ... bah que rien du tout, niente, nada, genre dehors, nu comme un ver et trempé par -40°C comme c'est, hélas, plus ou moins le cas pour eux en ce moment !

Ces masques ne sont donc pas des modèles homologués. Ils ne protègent pas du coronavirus mais aident à limiter la contamination si une personne est porteuse du virus. De plus, ces masques artisanaux permettent aussi de préserver les stocks des hôpitaux...

 

J'ai donc trouvé sur internet des tutos, des patrons et je me suis arrêté sur un premier article très complet de Bérangère @coutureetpaillettes (MERCI Bérangère, ingénieur textile et blogueuse couture) sur son blog https://coutureetpaillettes.com/category/mes-coutures/

 

Dans ce premier article datant du 20 mars, elle explique dans quelles circonstances utiliser un masque barrière en tissu, quelles matières utiliser et pourquoi. Elle proposait deux formes de masques différentes, l'un avec plis, l'autre dit à "coque" avec couture sagittale (couture verticale passant par le nez, la bouche et le menton). Cependant elle à retiré ce dernier, suite aux directives de l’ANSM qui à proscrit l’utilisation de ces masques ayant un doute sur la facilité de pénétration du virus par cette couture sagittale.

 

Dans son deuxième article du 29 mars elle nous annonce qu'un document officiel vient enfin confirmer que les masques en tissus ont une certaine efficacité dans la prévention du COVID-19, sous réserve d’une bonne utilisation.

Elle nous oriente donc vers l’association française de normalisation AFNOR qui vient de publier un guide d’utilisation à destination des professionnels mais également des particuliers concernant la conception des masques barrières.

Je vous invite donc à consulter ce guide, vous trouverez les patrons de deux modèles de masques, l'un dit "bec de canard" sans couture sagittale et l'autre à plis, ainsi que tout les détails; matières, couture, lavage, séchage et même deux patrons:

https://telechargement-afnor.org/masques-barrieres?_ga=2.43238758.2145114105.1585470074-983343527.1585470074

Pour les masques à plis voici un site avec une excellente vidéo explicative:

https://faitesvotremasquebuccal.be

 

J'ai pour ma part choisi de réaliser le modèle de masque à plis, (sans couture sagittale) celui ci étant rectangulaire, il me semblait tout simplement plus rapide à réaliser. Et finalement, pour plus de confort, je l'ai légèrement modifié pour qu'il remonte un peu plus haut vers la bosse du nez tout en contournant les yeux.

Surtout, comme l'explique Bérangère, je couds deux épaisseurs de tissu en coton mais en laissant une ouverture pour pouvoir insérer une troisième épaisseur qui sert de filtre, dans l'idéal du polyester. L'idéal étant d'avoir plusieurs masques pour pouvoir en changer souvent dans la journée. Et en rentrant chez soi, pouvoir jeter l'épaisseur en polyester et laver les masques en coton pour recommencer le lendemain. Lavage à 60°C.

 

Pour l'épaisseur à insérer qui sert de filtre, dans l'idéal en polyester, Bérangère conseille les lingettes dépoussiérantes antistatiques 100% polyester (sans lotion...) car c'est ce qui se rapproche le plus de ce qu’on trouve dans les masques chirurgicaux. (Autrement un matériaux filtrant tel un sac d'aspirateur ou filtre à charbon fera aussi l'affaire = modif du 20/04/20 : selon les autorités sanitaires ils peuvent dégager des composants toxiques donc préférez des matières non-tissées comme la feutrine ou des mouchoirs ou essuie-tout en papier)

 

Voilà, maintenant faites vous votre propre opinion et faites selon votre bon sens.

 

J'en profite pour dire BRAVO à toutes les couturières qui se sont mobilisées ces dernières semaines, bien sûr à celles que je connais comme @RosePamplemousse , @L'AtelierdeMarlène , @CréaPerle38 et également à toutes celles qui méritent d'être connues BRAVO !

Et BRAVO à toute la filière textile et aux autres entreprises, qui ont mis leurs ressources pour fabriquer, offrir le matériel nécessaire ou financer la confection de masques, de blouses ou même de gel hydroalcoolique comme par exemple @1083BorneInFrance , @mondialtissus , @LouisVuitton @etam et tant d'autres MERCI !

 

De nouveau un IMMENSE MERCI à tous ceux qui nous permettent de continuer notre petite vie tranquille !

 

Et un Cot Cot MERCI à mes amis masqués ;) Julie et Sèb !

Courage à vous et courage à tous

 

#BisouDeLoin    #RestezChezVous

Isabel - Le Chaton et sa Poulette

01/04/2020